ALF-DQ politique international

la vrai démocratie
 
PortailPortail  GalerieGalerie  AccueilAccueil  FAQFAQ  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 (a)La Nouvelle-France (1534-1760)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
alf
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 39
Age : 49
Localiter : Dans le fond du bois
emploie : Constructeur
loisir : construire
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: (a)La Nouvelle-France (1534-1760)   Jeu 29 Juil 2010, 7:24 pm

[1534] L`explorateur Jacques Cartier prend possession du Canada au nom du roi
de France. L`année suivante, à son second voyage, il se rendra jusqu`à l`île de
Montréal.

[1542] Sur ordre du roi, Roberval vient au Canada avec mission de fonder une
colonie. Le froid, la famine et la maladie l`obligeront à rentrer en France
l`année suivante.

[1581] Des marchands français organisent des expéditions à la recherche de
fourrures. Ces expéditions s`échelonneront jusqu`en 1584.

[1600] Pierre De Chauvin De Tonnetuit fonde un comptoir à Tadoussac, site
stratégique pour la traite des fourrures avec les Montagnais.
(environ 25 000 Amérindiens vivent alors au Québec)

[1604] Fondation de Port-Royal en Acadie par Des Monts.

[3 juillet 1608] Samuel De Camplain fonde Québec. L`établissement compte 28
personnes. Au cours de l`hiver, 20 des 28 hommes meurent.

[1609] Champlain conclut une alliance avec la nation Huronne. Il fera plusieurs
voyages d`exploration jusqu`en 1613.

[1617] Louis Hébert, le premier agriculteur de la colonie, s`établit à Québec
avec son épouse, Marie Rollet, et leurs trois enfants.

[1620] L`une des filles de Louis Hébert et de Marie Rollet donne naissance au
premier enfant dans la colonie.

[1627] La Nouvelle-France compte un peu moins de 100 habitants, dont moins
d`une douzaine de femmes. Le cardinal Richelieu fonde la cie. des
Cents-Associés, vouée au peuplement de la colonie.

[1629] En juillet les frères Kirke, corsaires à la solde de l`Angleterre,
assiègent Québec. Le 24, Champlain doit capituler. Il quitte la colonie avec
tous les officiers et administrateurs, 60 des 80 colons, de même que les
Recollets et les Jésuites. Les Anglais occuperont Québec pendant 3 ans.

[1632] Traité de Saint-Germain-en-Laye: l`Angleterre restitue à la France la
Nouvelle-France et l`Acadie.

[1634] Sur les ordres de Champlain, le sieur Laviolette fonde Trois-Rivière.

[1636] Population de la Nouvelle-France atteint 400 habitants

[1641] Le Jésuite Charles Raymbant atteint le site de Sault-Ste-Marie.
Début de la première guerre Franco-Iroquoise qui durera 25 ans.

[17 mai 1642] Fondation de Ville-Marie (Montréal) par un laïc dévot, Paul
Chomedey de Maisonneuve.

[9 juin 1643] Les Iroquois commencent à harceler la petite communauté de
Montréal en se livrant à une guerre d`embuscades. Ils tuent cinq colons.

[5 mars 1645] les Cents-associés cèdent leur monopole de commerce à la
communauté des Habitants de la Nouvelle-France. Pour la première fois, le
grand commerce des fourrures va se pratiquer sous la direction et pour le
profit direct des commerçant établis dans la colonie. Cette communauté est
à l`origine des grandes familles commerçantes du Régime français.

[1647] Les propriétaires de navires sont tenus de transporter un immigrant
par tonneau de fret. Arrivée, dans la colonie, du premier cheval, à l`usage
exclusif du gouverneur Montmagny.

[22 septembre 1653] Maisonneuve revient de France avec 100 soldats engagés
pour défendre Montréal contre les Iroquois. À bord il y a Marguerite Bourgeois
venue pour ouvrir une école. Elle écrit qu`à Québec tout est si pauvre que
cela fait pitié. À son arrivée à Montréal,elle ne trouve pas d`enfants
d`âge scolaire à cause de la forte mortalité infantile.

[1654] L`Acadie passe aux mains des Anglais jusqu`en 1667.

[1655] Les iroquois signent avec les colons de Montréal un traité de paix
momentané.

[1657] Radisson et Des Groseillers découvrent la haute vallée du Mississipi
et atteignent le Minesota.

[1658] À Montréal, Marguerite Bourgeois inaugure sa première école et fonde
la Congrégation Notre-Dame.

[1659] Deux cents personnes s`embarquent à la Rochelle en direction de la
Nouvelle-France; c`est l`effort le plus considérable fait à ce jour pour
peupler la colonie. Un bon tiers meurt en mer et on ne débarque à Québec
que des malades, ce qui a pour effet d`introduire la petite vérole dans la
colonie.

[1660] Au printemps, Adam Dollard Des Ormeaux et 16 compagnons partent en
expédition sur l`Outaouais pour faire la traite des fourures. Une quarantaine
de Hurons et six Algonquins se joignent à eux. Au pied des rapides du
Long-Sault, ils ont à peine le temps de remettre en état un vieux fortin
abandonné qu`ils doivent faire face à 800 assiégeants. Après 3 jours de
combats, les 17 Français sont tués.

[1663] La Nouvelle-France passe sous le contrôle de l'autorité
royale. Un gouverneur est envoyé de France pour diriger la colonie.
Création du conseil souverain, premier appareil politique donné à la
Nouvelle-France, qui est élévée au statut de province française.

[1665] Premier recensement:3215 habitants. Le gouvernement français envoie
des "filles du roi" (orphelines élevées aux frais du roi) et oblige les
célibataires à se choisir une épouse parmi elles. Jusqu`en 1673, il en
viendra 900. Jean Talon est nommé premier intendant de la colonie.
Dynamique, enthousiaste et débrouillard, il veut étendre ici le royaume de
France. Malgré le peu d`intérèt du roi pour la colonie, il travaillera avec
ardeur à son développement. Arrivée du régiment Carignan-Salières.

[1666] Une armée de 1300 hommes défait les Iroquois. Le traité qui s`ensuit
reconnaît la souveraineté du roi de France et assure à la colonie 16 années
de développement pacifique.

[1667] Le ministre Colbert souhaite que les Canadiens et indigènes "ne fassent
qu`un même peuple et un même sang". Douze ans plus tard, le roi demandera à
l'intendant Duchesneau de faire en sorte que les indigènes s`établissent parmi
les français.

[1670] Bailleurs de fonds de Radisson et de Des Groseillers, les Anglais
forment la compagnie de la Baie d`Hudson, une société qui établit pour
l`Angleterre un droit de commerce sur l`arrière-pays de la Nouvelle-France.

[1672] Frontenac devient gouverneur de la Nouvelle-France.

[1673] Louis Jolliet et Jacques Marquette explorent les cours du Wisconsin,
du Mississipi et de l`Illinois.

[1682] La Salle descend le Mississipi jusqu`à son embouchure et prend
possession de cet immense bassin au nom du roi de France. L`empire français
en Amérique s`étend depuis Québec jusqu`au delta du Mississipi.

[1687] Épidémie de rougeole dans toute la colonie. Uniquement à Sillery,
100 amérindiens meurent.

[1688] Population de la Nouvelle-France atteint 10 303 habitants.
Québec en compte 1400.

[Dans la nuit du 4 au 5 août 1689] Les Iroquois font une attaque surprise
contre l`établissement de Lachine. Les assaillants massacrent 24 personnes
et détruisent une cinquantaine de ferme. Soixante-douze autres personnes
sont portées disparues.

[1690] L`amiral Phipps assiège Québec. Frontenac répond à son émissaire:
"Je n`ai point de réponse à faire à votre général que par la bouche de
mes canons et à coup de fusils." Frontenac l`emporte sur les soldats Anglais,
affaiblis par une épidémie. L`Acadie est reconquise par les Anglais.

[1692] Madeleine de Verchères, 14 ans, échappe aux Iroquois qui la poursuivent
en se réfugiant dans le fort de Verchères, propriété de son père. Montée sur
le bastion, chapeau de soldat sur la tête, elle va çà et là, laissant croire
aux Amérindiens que de nombreux soldats occupent le fort. Puis, le coup de
canon qu`elle tire sur eux les fait se disperser.

[1697] Avec le traité de Ryswick, la France recouvre l`Acadie et la Baie
d`Hudson.

[1701] Signature de la Paix de Montréal avec les Cinq Nations iroquoises.

[1711] On passe tout l`été sur le qui-vive dans la crainte de voir les Anglais
attaquer à nouveau la Nouvelle-France, cette fois-ci par le St-Laurent et
les Grands Lacs. Dans la nuit du 2 au 3 septembre, une tempête projette les
vaisseaux de Walker sur les rochers de l`île aux Oeufs à 467 km en aval de
Québec, évitant ainsi à la colonie une nouvelle attaque des Anglais.

[1713] Signature du traité d`Utrecht, désastreux pour la France. L`Angleterre
s`empare des avant-postes de la colonie, obtenant Terre-Neuve, l`Acadie, la
Baie d`Hudson et un protectorat sur les Iroquois. La Nouvelle-France est
réduite à un long corridor sur les rives du St-Laurent. Mais, elle connaîtra
la paix jusqu`en 1744.

[1716] De crainte d`être à nouveau attaqué par les Anglais, on ontreprend
des travaux de fortification à Montréal et à Québec. À Montréal, on décide
d`entourer la ville d`un mur de pierre flanqué de bastions sur le site
appelé aujourd`hui Faubourg-Québec.

[1718] Début de la construction de la forteresse de Louisbourg (île du
Cap-Breton) ainsi nommé en l`honneur de Louis XV. Fondation de la
Nouvelle-Orléans en Louisianne.

[1721] Population de la colonie: 24 951 habitants. (19 juin) À Montréal,
à l`occasion de la Fête-Dieu un arquebusier fait feu sur le toit de la
chapelle de l`Hôtel-Dieu: 171 maisons brulent.

[1735] De Québec à Montréal, sur la rive nord du St-Laurent, on inaugure
le Chemin du Roy, un chantier qui durera 4 ans et comprenant 13 ponts.
Le trajet d`une ville à l`autre avec un seul cheval se fait en quatre jours.

[1738] Début de la production aux forges du St-Maurice près de Trois-Rivières.

[1739] Les peaux de castors constituent 70% des exportations.

[1745] Prise de la forteresse de Louisbourg par les Anglais, rendu en 1748.
À Québec, de craintes d`une nouvelle invasion, on entreprend la construction
d`une enceinte permanente.

[1746] Des corsaires anglais dévastent des installations de pêches françaises
dans le golfe du St-Laurent.

[1748] La paix d`Aix-La-Chapelle et l`île du Cap-Breton retourne à la France.

[1752] Deux incendies en deux jours rasent Trois-Rivières. Le soldat
Pierre Beaudoin, dit Cumberland, avouera avoir mis le feu pour se venger.

[1754] La Nouvelle-France compte 55 000 habitants et la ville de Québec 8000.
Les colonies anglaises en Amérique du Nord comptent envoron 1 500 000 habitants.

[1755] En juillet, le Conseil exécutif de la Nouvelle-Écosse prend la
décision unanime de déporter les Acadiens. Avant la fin de l`année, sous
les ordres du gouverneur anglais Lawrence, 7000 Acadiens partent pour l`exil.

[1756] Le marquis de Montcalm s`empare du fort anglais d`Oswego. La France
expulse l`Angleterre de la région des Grands Lacs.

[1757] Été et automne de misère: mauvaises résoltes, navires saisis par les
Anglais, famine, épidémies de typhus et de petite vérole. En hiver, faute
de vivres, on mange du cheval pour la première fois dans la colonie.

[1758] Victoire de Montcalm contre Abercromby au fort Carillon.
(26 juillet) Capitulation de la forteresse de Louisbourg face aux Anglais
dirigés par Jeffrey Amherst.

[juin 1759] Le général Wolfe entreprend le siège de Québec avec une flotte
de 39 000 hommes. (13 septembre) bataille des Plaines d`Abraham et défaite
des armées de Montcalm. Wolfe et Montcalm sont tués.
(17 septembre à midi) De Ramezay remet la ville de Québec au général Townshend.


A peine débarqué de La Bonne Renommée venue de France en mai 1603, le cartographe Samuel de Champlain est invité, le 23 mai 1603, à la tente d'un chef montagnais, Anadabijou, "à la pointe de Sainct Mathieu" (Tadoussac). Il y fume son premier calumet de paix et participe à une grande fête indienne : "huit à dix marmites de viandes d'orignal, d'ours, de phoque, castor et gibier d'eau". Deux semaines plus tard, il y rencontre le grand chef algonquin, Tessouat le Borgne : chants et festins recommencent.

Les belles algonquines aux jupes de daim et aux cheveux matachés (lustrés à l'huile de tournesol) dansent devant les chefs. Champlain feint de ne point voir leur buste magnifique et discute de la nature...de Dieu avec Tessouat et Anadabijou fort amusés.

Il s'en souviendra, après la fondation de l'Habitation de Québec (3 juillet 1608) et soucieux d'obtenir des guides et des canots pour se rendre à la grande mer intérieure (la Baie d'Hudson), il envoie l'un de ses compagnons de voyage, Nicolas de Vignau, passer l'hiver chez les Algonquins de l'île aux allumettes, en 1611-1612.

Emballé par le récit (fort trompeur et romancé) de Vignau, mais voulant atteindre cette grande baie du Nord, en mars 1613 Champlain remonte (et découvre) la rivière des Outaouais et se rend chez Tessouat (bien en vain !). Il devient ainsi le premier Européen à voir la Grande Rivière et, chemin faisant, à noter l'existence de celle de la Petite Nation. Il revient bredouille car Tessouat, rusé, veut plutôt un allié militaire !

Le récit de ce long voyage de deux à trois mois constitue la toute première description "moderne" de notre région..

_________________
Je reste dans une poubel appeler planet terre
Revenir en haut Aller en bas
http://alf-dq.darkbb.com
 
(a)La Nouvelle-France (1534-1760)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Michel-Ange
» Microscope optique
» Dieppe HANGARD ROINEL ROYNEL 1760
» AD76 Le Tilleul Yébleron GUEROULT LEBAILLIF PEREL 1760 1795

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ALF-DQ politique international :: éducation :: Histoire du Québec-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit